Extraction

Carrière - Febenat

Carrière

Cette vue sur une carrière montre clairement comment elle s’est construite. Vous remarquerez immédiatement que la pierre se trouve en surface. C'est ce qu'on appelle l'exploitation à ciel ouvert, une technique d'exploitation qui ne nécessite pas un travail souterrain. Lorsque la pierre se trouve juste en dessous de la surface, son extraction crée d’énorme puits dans le paysage qui est restauré et ramené à son état d’origine à la fin de l’exploitation. La pierre peut également se situer dans une roche émergeant de la surface.

Structure d’une carrière - Febenat

Structure d’une carrière

Une carrière est composée de plusieurs couches ou strates, qu’on appelle parfois des bancs. La séparation naturelle physique entre les bancs détermine en grande partie ce qu’on peut réaliser avec la pierre naturelle.

Bancs - Febenat

Bancs

Certaines pierres naturelles ont une stratification naturelle. Cette stratification détermine également ce qu’on peut extraire de la carrière. On peut en effet couper tant dans le sens de la stratification que dans un sens perpendiculaire, également appelé « la passe ». Les deux procédés peuvent fournir des aspects totalement différents. D’un sens de coupe on obtiendra un dessin ligné, de l’autre un dessin de nuages, chacun avec leur propres applications.

Fragmenter les bancs - Febenat

Fragmenter les bancs

Différentes techniques existent pour extraire des blocs de leurs bancs:
Des trous profonds sont forés dans le banc à des endroits précis, assez éloignés l’un de l’autre. Ces trous sont ensuite utilisés pour séparer le bloc du banc.
Des trous moins profonds peuvent être forés dans le banc à des distances plus rapprochées. Cette technique est utilisée pour empêcher que le banc ne se déchire.
D’autres techniques sont ensuite mises en œuvre pour transformer les blocs primaires en blocs utilisables (scies, explosifs) en utilisant les trous forés ou des lignes de faille naturelles.

Séparation sans scier - Febenat

Séparation sans scier

Les trous profonds peuvent être utilisés pour obtenir des blocs par l'utilisation de la dynamite, de l'eau comprimée ou de la glace. Les quantités d’explosifs sont limitées afin de minimaliser les dégâts dans la pierre utilisable.

Séparation par la scie à ruban - Febenat

Séparation par la scie à ruban

Il existe deux sortes de scie pour extraire les blocs de leur banc: la scie à ruban et la scie à chaîne.
La scie à ruban n’utilise que quelques trous afin de permettre le passage du ruban dans le banc. Le ruban est composé de segments, couverts de diamant. Une roue motrice sur rail entretient les mouvements et tensions nécessaires pour séparer un bloc du banc.
Ce procédé permet des coupes droites directement dans le flanc de la carrière, tant dans le sens vertical que dans le sens horizontal.

Séparation par la scie à chaîne - Febenat

Séparation par la scie à chaîne

Cette technique est utilisée lorsque la longueur de la scie est idéale pour atteindre le banc suivant ou la faille naturelle. Elle ne nécessite pas de trous et la scie peut opérer tant horizontalement que verticalement. La scie peut se déplacer au départ de rails ou d’un tracteur. Cette technique d'extraction est particulièrement utilisée pour les calcaire et marbre doux.

Bloc primaire - Febenat

Bloc primaire

Une fois que le bloc primaire est séparé de son banc, les mêmes techniques sont utilisées pour le réduire en blocs commerciaux: scier ou forer et fendre. On obtient ainsi des blocs différents, chacun ayant ses propres caractéristiques. La taille du bloc dépend des caractéristiques structurelles du bloc primaire (veines, failles ..) et l’usage ultérieure de la pierre. Les grands blocs serviront à des plaques, les blocs étroits aux carreaux, les petits au travail sur mesure direct.

Transport dans la carrière - Febenat

Transport dans la carrière

De grandes chargeuses sur roues permettent le transport de la carrière vers le lieu de traitement. Cela peut se passer immédiatement dans la carrière où les blocs sont découpés en plaques pour le travail sur mesure ou en carreaux pour le revêtement du sol. Les blocs peuvent aussi être transportés directement vers une scierie de pierre naturelle qui dispose elle-même des équipements pour scier et traiter les blocs. Lorsque la carrière devient profonde, les blocs peuvent également être remontés par câble. En cas de pluie, le transport normal par route est moins efficace et peut causer des retards. Le transport par câble s’y présente comme une bonne alternative.

Blocs pour tranches - Febenat

Blocs pour tranches

Les blocs d'une certaine hauteur sont sélectionnés pour être sciés en plaques. Les équipements sont les scies à cadre ou à châssis, la scie circulaire ou la scie à fil. Les lamelles de la scie à châssis sont positionnées à des distances permettant de rentabiliser le bloc au maximum. On obtient ainsi des plaques généralement d’une épaisseur de 2 à 3 cm. Selon les blocs de départ, les plaques peuvent mesurer jusqu’à 3,6 mètres de long et 2,0 mètres de haut. La scie circulaire est utilisée lors du travail sur des blocs moins importants en volume, tenant compte de la limitation de par le diamètre du disque de la scie.

Blocs pour carreaux - Febenat

Blocs pour carreaux

Les plaques existent en différentes tailles. Les grandes plaques facilitent le travail sur mesure personnalisé. Les petites plaques sont appréciées par les petites scieries mais elles peuvent également servir à la découpe en carreaux. Les grandes plaques sont donc plutôt réservées aux travaux sur mesure. Certaines pierres naturelles d’autre part se prêtent mieux à la fabrication de carreaux. Le fabricant dispose la plupart du temps d'une machine à carreaux presque entièrement automatique et choisira des blocs procurant un minimum de perte en matière première.

Blocs pour le travail sur mesure - Febenat

Blocs pour le travail sur mesure

Des blocs de différentes tailles sont utilisés par exemple pour la réalisation d’ornements et de décorations massives. Les petits blocs de différentes tailles sont très appropriés pour ces réalisations. Même à la date d’aujourd'hui, on réalise encore des colonnes massives. Afin d’éviter au maximum la perte en matière primaire on extraira des blocs sur mesure directement dans la carrière.
Le mur de quai est un bel exemple contemporain. On l’appelle communément la pierre bleue. La résistance au gel, la résistance à la pression (jusqu'à 3 fois supérieure à celle du béton), la disponibilité et la fiabilité sont quelques caractéristiques qui incitent à l’usage de la pierre naturelle.

Du bloc jusqu’à la tranche - Febenat

Du bloc jusqu’à la tranche

Les scies à bloc, à châssis ou les scies mono-lame conviennent parfaitement pour transformer un bloc en plaques pour le travail sur mesure. On peut ainsi répartir un bloc en plaques, carreaux et d’autres besoins pour une seule réalisation sur mesure au départ d’une même pierre naturelle vivante.

Finition de surface d’une tranche brute - Febenat

Finition de surface d’une tranche brute

Une fois que le bloc est découpé dans les épaisseurs souhaitées, les parties sont en outre traitées selon les exigences de la commande. Il existe différentes finitions: brutes, mates, polies. Les finitions bien connues pour la pierre bleue sont actuellement également réalisées sur toutes les autres pierres ce qui crée un choix à l’infini.

Produit fini - Febenat

Produit fini

Les plaques sont encore sciées sur mesure à la machine ou manuellement et selon le cas finies à la main afin d’obtenir le produit final.

De la tranche jusqu’au produit fini - Febenat

De la tranche jusqu’au produit fini

Une scie coupe les plaques dans des pièces à travailler ultérieurement. On utilise couramment les mêmes plaques pour les réalisations où le travail sur mesure et les carreaux seront dans la même pierre naturelle.

Finition de la pierre - Febenat

Finition de la pierre

La finition de la pierre naturelle résulte de la synergie entre l’homme et la machine. La machine entreprend les taches les plus onéreuses et allège ainsi le travail de l’homme. La finition à la main reste cependant indispensable pour imprimer une touche personnelle et souligner le caractère intemporel de la pierre naturelle.

Placement et produit final - Febenat

Placement et produit final

Si les possibilités actuelles des machines sont multiples, l’artisan se distingue principalement des machines lors du placement. Le succès d’un projet débute lors de la prise des mesures. Plusieurs hommes de métier interviennent ensuite sur la pierre naturelle, et ce jusqu’au placeur, ce dernier prenant en charge le succès du produit final du projet.

Bords de piscine - Febenat

Bords de piscine

Grâce aux différentes possibilités de finition et à la résistance au gel de nombreuses pierres naturelles, ce matériau se prête idéalement à la réalisation des bords de piscine.

Terasses - Febenat

Terasses

L'utilité et l'élégance de la pierre naturelle sont de plus en plus utilisées pour les terrasses, les allées d’entrée et les allées de jardin. La grande variété permet également de varier dans les allées. L’oxyde de fer contenu dans le béton cause assez vite une décoloration ou la pierre naturelle est inaltérable.

Escaliers extérieurs - Febenat

Escaliers extérieurs

Aux endroits de passage fréquent, la pierre naturelle est utilisée traditionnellement en raison de sa résistance à l'usure. De plus, l'esthétique et la facilité d'utilisation offrent une solution parfaite aux réalisations attrayantes et remarquables.

Escaliers intérieurs et halls d’entrée - Febenat

Escaliers intérieurs et halls d’entrée

Le hall d’entrée est soumis à des passages fréquents et doit dès lors être résistant et durable. Un hall d’entrée en pierre naturelle en combinaison avec un escalier d’intérieur en pierre naturelle crée une sensation de chaleur et donne une plus-value à une maison.

Cuisines - Febenat

Cuisines

La pierre naturelle offre une variété infinie pour la décoration de la cuisine et pour en faire une pièce unique et contemporaine: le plan de travail, le sol, les murs et même l'évier s’y prêtent aisément.

Salles de bain - Febenat

Salles de bain

La salle de bain, tout en étant la pièce de la maison la moins utilisée reste néanmoins celle où la gamme de pierres naturelles est la plus abondante. Du sur mesure, des mosaïques de marbre, des recouvrements de mur, des carreaux au sol, toutes ses applications sont possibles dans une salle de bains. Bien qu’une baignoire massive soit encore un peu trop onéreuse pour un usage commun, une sélection minutieuse et fonctionnelle des pierres naturelles permet la création de salles de bain luxueuses.